Nous produisons du Cresson de Fontaine, plante exigeante en eau d'une grande pureté: nous puisons l'eau dans les nappes phréatiques  (nous pensons qu'elle provient de la Montagne Noire, le sud du Massif Central). Il faut ensuite faire couler cette eau de manière régulière et permanente dans chaque parcelle de cresson délimitée par le béton sur lequel roulent nos tracteurs, et que nous appelons des "planches".

La majorité des semis ont lieu du mois d'août au quinze septembre, nous procédons alors au repiquage du creson dans les dernières parcelles. Ces plantes seront coupées un mois et demi plus tard environ dix fois durant l'hiver. Fin mai, nous laissons ces planches sans eau afin que le cresson en fleur donne ses graines. En juin, nous récoltons les graines, les faisons sécher avant de les expédier à divers semenciers.

Une serre nous permet de produire durant l'été, elle est semée en février et récoltée alors que les autres parcelles sont en arrêt.

Toute cette activité est tracée : la graine est la nôtre (sans traitement d'aucune sorte), les dates de semis sont notées pour chaque parcelle et même pour chaque planche. Chaque intervention par planche est relevé.

Nous utilisons un tableau pour noter les quantités et les heures de récolte du cresson.

De même, nous utilisons ce tableau afin de noter les quantités et les heures de récolte du cresson. Ainsi, nous pouvons retrouver l'origine de chaque botte ou barquette de cresson vendue.

Nos bottes de cresson sont confectionnées à la main puis conditionnées en colis de 6, 8 ou 12 bottes et stockées dans une chambre frigorifique avant départ chez nos clients.



Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© scea les cressonnieres d aquitaine